Comment lutter contre les dérives thérapeutiques et sectaires ?

16 Oct 2024
17:30 - 18:00
SALLE BRANET

Comment lutter contre les dérives thérapeutiques et sectaires ?

La problématique de l’étude réside dans la nécessité de lutter contre les pratiques de soins charlatanesques ainsi que les dérives sectaires en matière de santé, compte tenu de leur prévalence importante et des risques qu’elles posent pour la population.

La méthode employée repose sur une revue de la littérature académique, des rapports institutionnels, des éléments juridiques et des enquêtes de presse, complétée par des entretiens avec des acteurs de terrain. Cette approche permet de cerner les lacunes du système actuel et de proposer des solutions efficaces.

Les résultats mettent en lumière six axes d’action pour améliorer la lutte contre ces dérives :
– Repenser l’organisation du système en renforçant la Miviludes et en favorisant la coordination entre les différents acteurs.
– Intensifier la recherche pour distinguer les pratiques charlatanesques des méthodes efficaces.
– Améliorer le système de répression des infractions en augmentant les moyens alloués et en adaptant l’arsenal juridique.
– Améliorer la prise en charge des victimes d’infractions pénales.
– Mettre en place une stratégie de prévention basée sur l’éducation et la sensibilisation.
– Améliorer le système de santé pour répondre aux besoins des usagers et renforcer la confiance envers les autorités médicales.

En conclusion, la lutte contre les pratiques de soins charlatanesques et les dérives sectaires nécessite une politique publique proactive, fondée sur des données probantes et respectant les principes de la laïcité. Les acteurs de la santé publique doivent s’engager dans cette lutte et évaluer l’efficacité des politiques mises en place.