Pratique à long terme après des ateliers de méditation dans deux programmes d’ETP

17 Oct 2024
14:00 - 14:30
SALLE BRANET

Pratique à long terme après des ateliers de méditation dans deux programmes d’ETP

Introduction : Des ateliers de sensibilisation à la méditation (2018-2020) ou un cycle de MBSR (2018) ont été proposés sur deux sites (CHU et clinique). Nous avons évalué le maintien à long terme des pratiques méditatives.

Méthode. Etude observationnelle par autoquestionnaire en ligne (2022): 1/CHU, atelier de sensibilisation (3h, exposé des bénéfices de la méditation sur la santé, trois pratiques méditatives et échanges) dans un programme d’ETP (polypathologie). 2/ Clinique: formation à la méditation de 8 semaines (MBSR) adossé à un programme d’ETP (rhumatismes articulaires inflammatoires). Evaluation : pratique à long terme de la méditation, satisfaction, bénéfices.

Résultats. Sur 96 patients (70 CHU, 26 CL), 56 (58% (49%-84%)) ont participé à l’enquête (femme 77 %, âge moyen 56 ans). On retrouvait dans un quart des cas une pratique antérieure de la méditation (28%-4 %). À distance, la plupart ont poursuivi des pratiques méditatives (61,5 %-77 %). On notait une amélioration liée à la pratique de la méditation : bien-être physique (75%-86%), mental (80%-87%), du stress (78%-91 %), des émotions (80-75%), des symptômes de la maladie (72%-72%), un meilleur ressenti des symptômes précurseurs d’une crise (24%-38 %), une meilleure gestion des symptômes gênants de la maladie (44%-52 %), une meilleure acceptation de la maladie (76%-67 %) et des traitements (24%-38 %). Satisfaction de la méditation: 87,5 % et 100 %. La plupart des patients recommandaient ce type d’atelier ou de cycle MBSR à un autre patient (88,5%-95%).

Discussion et conclusion : Le taux de maintien de la méditation à long terme paraît conséquent, même après un atelier de sensibilisation de 3h (supérieur si MBSR). Limites: participation de 49 % des patients du CHU, faible comparabilité des deux populations CHU de CL. Ainsi, la pratique de la méditation en ETP (2 INM) semble pertinente pour développer des compétences psychosociales.